511

27 novembre 511
Mort de Clovis Ier. Il est regardé ordinairement comme le véritable fondateur de la monarchie française. Il est aussi le premier roi de France qui ait été catholique. Pendant qu'il livrait bataille aux Allemands à Tolbiac, près de Cologne, ses troupes commençant à plier, il fit voeu d'aborder le dieu de Clotilde, sa femme, s'il le rendait vainqueur. Son voeu ayant été suivi de la victoire, il fut baptisé le jour de Noël 496, par saint Remi, archevêque de Reims, avec trois mille personnes de son armée. L'année d'après, les peuples renfermés entre les embouchures de la Seine et de la Loire, se donnèrent à lui. Ayant tourné ses armes contre Alaric, roi des Goths, qui était alors en possession de presque tout le midi de la France, il gagna contre lui la bataille de Vouillé, où il le tua de sa propre main ; il soumit ensuite tout le pays qui s'étend depuis la Loire jusqu'aux Pyrénées. Le désir d'agrandir sa domination, lui fit exercer des cruautés contre les princes ses parents, entre autres contre Sigebert qui régnait à Cologne, contre Cararic, roi des Morins, contre Ranacuire qui régnait à Cambrai, et contre Renomer, roi du Mans, dont il envahit les Etats. Il fut enterré à Paris, dans l'église de Ssainte-Geneviève, qui était alors sous l'invocation de saint Pierre et de saint Paul. C'est sous ce prince qu'on apporta des Indes l'usage des vers à soie.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×