1440

3 novembre 1440
Fait prisonnier à Azincourt en 1415 et emmené en Angleterre, Charles d'Orléans, fils de Louis d'Orléans - frère de Charles VI et amant d'Isabeau de Bavière - et de Valentine Visconti, est remis en liberté après vingt-cinq années de captivité. Consolant cette dernière en cultivant les vers, il nous a alissé cent deux ballades, trente et une chansons et quatre cents rondeaux tous plus charmants les uns que les autres. « Encore est vive la souris », avait-il écrit dans une ballade où il décrivait ce « temps en espérance » passé en captivité et qui se terminait par ces vers :
Loué soit Dieu de Paradis, qui m'a donné force et pouvoir ;
Qu'encore est vive la souris...

Ses poésies

Pour en savoir plus

http://images.google.com/imgres?imgurl=http://www.poesies.net/images/charlesdorlean.jpg&imgrefurl=http://www.poesies.net/charlesdorlean.html&h=214&w=176&sz=9&hl=fr&start=2&um=1&usg=__pzRPlr-X8CuoTt2d0DSTDMT538E=&tbnid=pu7RUZh1Wgm0wM:&tbnh=106&tbnw=87&prev=/images%3Fq%3Dcharles%2Bd%2527orl%25C3%25A9ans%26um%3D1%26hl%3Dfr%26rls%3Dcom.microsoft:*:IE-SearchBox%26rlz%3D1I7RNWN%26sa%3DN

http://images.google.com/imgres?imgurl=http://www.corpusetampois.com/che-17-fleureau-b35charlesdorleans-hommage.jpg&imgrefurl=http://www.corpusetampois.com/cle-15-charlesdorleans1440pourestampes.html&h=421&w=301&sz=66&hl=fr&start=3&um=1&usg=__tjejsRp09172DS3X25TncrLGS-0=&tbnid=0ltwzjSzNoihrM:&tbnh=125&tbnw=89&prev=/images%3Fq%3Dcharles%2Bd%2527orl%25C3%25A9ans%26um%3D1%26hl%3Dfr%26rls%3Dcom.microsoft:*:IE-SearchBox%26rlz%3D1I7RNWN%26sa%3DN

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site